Le sirop d’érable un incontournable du Québec

Le brunch québécois une tradition à tester

Au Québec, il y a des lieux incontournables à visiter, mais il y a également des incontournables à tester, à gouter et le sirop d’érable en fait partie ; il fait partie de la culture québécoise, il est inscrit dans l’ADN de la province.

 

En savoir plus sur le sirop d’érable

 

Un chiffre résume l’importance et l’attachement du Québec au sirop d’érable :

 Le Québec génère 74 % de la production mondiale

L’histoire du sirop d’érable remonte aux tribus autochtones amérindiennes qui, déjà à l’époque, entaillaient les érables à l’aide de leur tomahawk pour en extraire l’eau d’érable.

Le sirop d’érable est élaboré à partir de l’eau d’érable provenant des racines de l’arbre, après avoir entaillé l’érable.

Au printemps, l’eau d’érable remonte sous l’écorce ce qui permet à l’érable de sortir de sa torpeur hivernale en relançant son métabolisme.

L’eau d’érable est récoltée par des producteurs nommés acériculteurs entre mi-février et début avril.

 

 

Étapes de fabrication du sirop d’érable :

 

Le sirop d'érable un incontournable du Québec

Copyright © Jared C. Benedict http://redjar.orgjared

• L’entaillage : L’érable est entaillé de plusieurs trous afin d’insérer dans le tronc de l’arbre ce que l’on appelle un chalumeau (bec verseur) permettant ainsi à l’eau d’érable (la sève) de s’écouler. Cette phase ne dégrade pas l’arbre, on ne peut entailler un arbre avec un tronc inférieur à 25 cm de diamètre.•

La collecte : Un système de tuyaux branchés aux chalumeaux, l’eau d’érable est ainsi acheminée vers une cabane à sucre, où elle sera entreposée quelques heures.

Le sirop d'érable un incontournable du Québec

©ogilvyks

L’évaporation : L’eau d’érable est ensuite bouillie à 104° afin de concentrer le sucre. Pour info, pour produire 1 litre de sirop d’érable, il faut en moyenne 40 litres d’eau d’érable !

La filtration : Pour éviter qu’il y ait des impuretés dans le sirop d »érable, on le filtre très souvent par pression.

A savoir : La couleur du sirop d’érable varie selon la saison, plus on avance dans la saison et plus le sirop d’érable devient foncé, avec le temps sa teneur en fructose et en glucose augmente, sa teneur en saccharose diminue légèrement.

Depuis décembre 2016, une réglementation québécoise instaure des normes de classification du sirop d’érable par rapport à la couleur et aux goûts du sirop d’érable :

 

Sirop d'érable classification

Les bienfaits du sirop d’érable

• Il ne contient ni colorants, ni additifs.

• Il est 1/3 moins calorique que le sucre.

• Il ne contient aucun allergène, il n’a subi aucune autre transformation.

Il contient des antioxydants qui aident à réduire le risque de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardio-vasculaires, et aurait des effets bénéfiques sur la prévention du diabète de type 2.

• Il possède un index glycémique plus bas que le sucre.

• Il peut remplacer le sucre raffiné dans toutes les préparations culinaires

 

 

Le sirop d’érable, on le trouve un peu partout au Québec

Le sirop d’érable au Québec est un ingrédient de base, on en met partout : sur les crêpes, les gaufres, les glaces, et on s’en sert également pour cuire des aliments comme la viande (et c’est délicieux). On trouve des colas au sirop d’érable (bec cola), des bières, des bonbons, des biscuits, du beurre d’érable, des vins, des mousseux., ou tout simplement sur de la neige : le tire érable

Le sirop d'érable un incontournable du Québec

 

En espérant que cet article, vous donnera envie de goûter au sirop d’érable pour ceux qui ne connaissent pas, le sirop d’érable est bien plus sain que le sucre et comblera vos envies de sucre, et vous, avez-vous déjà gouté au sirop d’érable ?

 

 

 

 

0 Partages

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A vous de jouer *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.